Bienvenu(e) sur la Joyce Family, le Forum Officiel de Joyce Jonathan, auteur, compositeur, interprète, révélée par 486 internautes.
Le staff te souhaite une agréable visite et espère te compter parmi les fans de Joyce.
A bientôt Smile
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Nice Premium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophélie

avatar

Messages : 688
Date d'inscription : 16/02/2010
Age : 28
Localisation : 71 Saône et Loire

MessageSujet: Nice Premium   Mar 6 Avr - 16:03

Un article qui date du mois de janvier mais bon ^^

Joyce Jonathan sort son premier album

On vous l’avait fait découvrir il y a plus d’un an. Coup de coeur de la rédaction Joyce Jonathan tout juste 20 ans, sort son premier album aujourd’hui. Un album réalisé par Louis Bertignac, et entièrement écrit et composé par elle-même. Première fille à émerger du label-phénomène "MyMajorCompany", Joyce offre un album d’une rare émotion.

20 ans tout ronds et déjà un album, réalisé par Bertignac, entièrement écrit et composé par elle-même. Joyce Jonathan fait partie de la génération décomplexée des filles qui vont vite, frappent fort et voient loin. Des chanteuses à la Yaël Naïm, à qui elle pourrait faire penser pour la pureté de sa voix et le jeu de guitare, Amy MacDonald pour sa pétulance et son art de trousser des mélodies immédiatement mémorisables, Rose pour le mélange charmant de naïveté et de maturité dans ses textes, Cœur de Pirate pour le côté « salement romantique » de sa pop-folk toute simple. Mais Joyce est bien unique en son genre. C’est d’abord la première fille à émerger du label-phénomène « MyMajorCompany », Grégoire en ayant été le premier chanteur. Mise en ligne à 18 ans, elle trouve rapidement ses 486 producteurs et les 70 000 euros nécessaires à la production de son album. Ensuite, son art de faire naître l’émotion chez l’auditeur à l’aide d’un mot ou d’une inflexion de voix douce comme la soie n’appartient qu’à elle.

Cours de chant, piano, apprentissage solitaire de la guitare, pour faire comme celles qu’elle aime, Teri Moïse ou Tracy Chapman. À seize ans, Joyce poste trois chansons sur Myspace, et envoie un message à Michael Goldman, cofondateur de MyMajorCompany, pour l’inciter à les écouter. Il accepte de l’auditionner par acquit de conscience mais à l’issue du rendez-vous, il est bluffé.

Comme est bluffé Louis Bertignac, lorsqu’il entendra la voix et les compositions de Joyce Jonathan pour la première fois. Impressionné par son naturel, son aisance et son talent. Ils travaillent ensemble dans son studio personnel. Il l’aide à affiner ses chansons, les habille d’arrangements légers et subtils : guitares folk caressantes, percus-balais (réalisées avec de vrais balais), piano fluide. Conquis à son tour par les dons de la demoiselle, Tété accepte, tout naturellement, de venir enregistrer le duo « Sur mes gardes ». Bientôt, une douzaine de titres sont en boîte. De « l’heure avait sonné », au rythme haletant et enivrant, à « Pas besoin de toi », ballade tendre et implorante, qui dit tout le contraire de son titre en passant par le sensuel « Je ne sais pas », tout un univers signé Joyce Jonathan. Une artiste est née. Il était temps. « Ces chansons, ça fait parfois sept ans que je les trimbale avec moi. J’ai hâte de les présenter au public. » Dont acte.
Revenir en haut Aller en bas
 

Nice Premium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives 2010-